FIGURES DE STYLE ET DE DISCOURS

coquillage

1. Les figures fondées sur l'analogie et la ressemblance (les images) :

FIGURES DEFINITIONS EXEMPLES
La comparaison
Met en rapport deux termes (le comparé et les comparant) grâce à un outil grammatical.
"Trompeuse comme l'eau légère." (Claude Roy)
La métaphore
Met en rapport deux termes sans outil de comparaison.
"Le soleil meurt ; son sang ruisselle aux devantures." (Vincent Muselli)
Le cliché
Comparaison et / ou métaphore qui a perdu son originalité à force d'être utilisée.
"Beau comme un dieu."
"C'était Lagardère [...] le bourreau des coeurs." (Paul Féval)
La  métonymie
Met un mot à la place d'un autre (les deux mots sont dans un rapport de contiguïté : cause/effet ; contenu/contenant ; abstrait/concret...)
"Boire un verre"
La syndecdoque
Désigne la partie pour le tout.
"Je ne verrai ni [...] ni les voiles au loin descendant vers Harfleur." (Victor Hugo)
La périphrase
Exprime en plusieurs mots ce qui aurait pu être dit avec un seul.
"C'était l'heure tranquille où les lions vont boire." = le soir (Victor Hugo)
L'hypallage
attribue à un ou plusieurs mots d'une phrase ce qui convient à d'autres.
"Ce marchand accoudé sur son comptoir avide" (Victor Hugo)

2. Les figures de construction :

FIGURES DEFINITIONS EXEMPLES
L'inversion
Elle change l'ordre grammatical des mots dans la proposition.
"En vain il a des mers fouillé la profondeur." (Musset)
"La nuit de l'eau dans l'ombre argente la surface." (Victor Hugo)
L'ellipse
Elle retranche un mot, une proposition. (produit un effet de concision, renforce le sens)
"Plus semblable au reste des hommes, j'eusse été plus heureux."  (Chateaubriand) [est élidé : "si j'avais été"]
L'interrogation rhétorique
Question qui n'en est pas une parce qu'elle contient sa réponse.
"Quoi , tu veux qu'on se lie au premier objet qui vous prend, qu'on renonce au monde pour lui, et qu'on n'ait plus d'yeux pour personne ?" (Molière)

3. Les figures fondées sur l'opposition :

FIGURES DEFINITIONS EXEMPLES
L'oxymore
Juxtaposition de deux termes dont le sens est incompatible.
"Cette obscure clarté qui tombe des étoiles." (Corneille)
L'antithèse
Elle oppose deux idées à travers l'opposition de deux termes.
"j'aime être libre et veux être captif." (Ronsard)
Le chiasme
Ensemble constitué de deux groupes de mots dont l'organisation est inversée par rapport à un axe de symétrie.
"L'une a le berceau dans son ombre,
L'autre en son ombre a le tombeau." (Victor Hugo)

4. Les figures d'insistance :

FIGURES DEFINITIONS EXEMPLES
L'énumération
l'accumulation
Juxtaposition ou coordination de plusieurs termes, appartenant souvent à un même champ lexical.
"Redoutez tout : l'herbe, le fruit, l'eau, l'air, l'ombre, le soleil, tout est mortel." (Gautier)
La gradation
Juxtaposition ou coordination de plusieurs termes, organisés en ordre croissant ou décroissant.
"C'en est fait, je n'en puis plus, je me meurs, je suis mort, je suis enterré." (Molière)
La répétition
Reprise d'un même mot.
"Mais je voyais briller au-dessus de la mer
Les yeux d'Elsa, les yeux d'Elsa, les yeux d'Elsa." (Aragon)
L'anaphore
Répétition d'un même mot ou d'une même structure en tête de proposition.
"Semblable à la nature...
Semblable au duvet.
Semblable à la pensée.
Semblable à l'erreur, à la douceur..." (Michaux)
La redondance
Reprise de la même idée avec d'autres mots.
"Ce qu'il faut à tout prix qui règne et qui demeure, ce n'est pas la méchanceté, c'est la bonté." (Verlaine) - redondance et antithèse finale.
L'hyperbole
Exagération.
"Sous la pression d'une horreur et d'une terreur inexplicables, pour lesquelles le langage de l'humanité n'a pas d'expression suffisamment énergique, je sentis les pulsations de mon coeur s'arrêter." (Edgar Poe)

5. Les figures d'atténuation :

FIGURES DEFINITIONS EXEMPLES
La Litote
Exprime un sentiment puissant sous une forme atténuée.
"Va je ne te hais point" (Corneille) = je t'aime
L'euphémisme
Atténue par une expression modérée des réalités cruelles ou déplaisantes.
"Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit." (Rimbaud) = il est mort.

6.  Les figures d'animation :

FIGURES DEFINITIONS EXEMPLES
La personnification
Elle attribue des conduites ou des traits humains à un objet, un animal, une idée.
"L'habitude venait me prendre dans ses bras et me portait dans mon lit comme un petit enfant." (Proust)
L'allégorie
Elle présente une idée comme une personne.
"La rêverie... une jeune femme merveilleuse, imprévisible, tendre, énigmatique, provocante, à qui je ne demande jamais compte de ses fugues." (Breton)

7.  Les figures de pensée :

FIGURES DEFINITIONS EXEMPLES
L'antiphrase
Consiste à dire une chose en faisant comprendre le contraire (procédé essentiel de l'ironie)
"Sganarelle - A-t-on jamais rien vu de plus impertinent? Un père venir faire des remontrances à son fils, et lui dire de corriger ses actions, de se ressouvenir de sa naissance, de mener une vie d'honnête homme, et cent autres sottises de pareille nature !" (Molière)

Pour vous entraîner à les identifier : le livre des figures.

Sommaire